samedi 2 mai 2015

{ Prévention } Courir lorsque l'on est une femme

Coucou mes p'tits loups,
Article abordant les problèmes de course à pied lorsque nous sommes des femmes.

Ces derniers temps, les actualités ne sont pas généralissimes entre agression de runneuse ou enfant, il me semble avoir entendu 4 agressions sur des joggeuses en  1 semaine. C'est le printemps, les fleurs bourgeonnent et les pervers aussi.
Je regarde peu les informations en général mais lorsque je vois mes copines qui remontent ce genre d'informations ça me saute aux yeux. 

Je viens donc vous donner quelques axes de prévention, surtout pour celles qui aiment courir seule. La Gendarmerie Nationale a eu la gentillesse de venir compléter cet article.

Attention, à ne pas tomber dans la psychose non plus.


Eviter de courir seule : je sais, je sais, nous sommes quelques unes à ne pas aimer courir avec quelqu'un. On apprécie de courir en solo, en tête à tête avec soi-même. Si vous avez un chien sportif vous aurez une bonne occasion de le sortir sinon il est préférable de favoriser les sorties en groupe. Si vous préférez les sorties solo lire la suite ;)
Donner son itinéraire à la personne restant à la maison ou à un ami au cas où il constate que vous ne rentrez pas. Il se peut que tout bêtement vous vous êtes blessée sur le chemin. Certaines applications du téléphone portable indiquent où vous vous trouvez à quelques minutes près. Je ferai un article sur les différentes applications running un peu plus tard.
 Ne jamais courir aux mêmes heures sur les mêmes itinéraires. Si vous prenez les mêmes chemins, variez les jours et les heures de sortie.
 Changer régulièrement d'itinéraire aussi.
 La musique dans les oreilles c'est bien, écouter son environnement aussi.
 Favoriser les lieux fréquentés surtout lorsque l'on part seule. Je ne dis pas qu'il y a moins de chance de se faire agresser en ville plutôt qu'en campagne mais les agressions ont souvent lieu dans les parcs.
 Avoir son téléphone sur soi (ça sert également en cas d'accident) et bien laisser son téléphone allumé pour qu'on puisse le géolocaliser en cas de problème !! Attention à la batterie !!
 Avoir un sifflet sur soi, en tant que trailer c'est tout bête nous l'avons sur notre sac à dos.
Il faut éviter de publier ses performances sur ses parcours habituels sur les réseaux sociaux, même si on a une appli sympa qui le propose.


Toi aussi tu as la chanson de Beyoncé en tête maintenant ?

4 commentaires:

  1. "Éviter de courir seule " c'est quand même un énorme signe de psychose.. Si on fait ça où va le monde..on ne peut pas vivre dans la peur et pourtant je pense exactement a tout ça quand je cours seule donc. Je repère les endroits par où m'enfuir. J'ai le téléphone dans la main. A la moindre voiture solitaire je panique et pareil au moindre bruit qui m'oblige à ne garder qu'un écouteur... Je suis de nature prudente mais là j'ai l'impression que les fous ont gagnés..j'ai peur de courir seule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est préventif Velvet, on n'oblige personne à courir en groupe, je dis bien qu'il est préférable de favoriser les sorties en groupe. Je suis la 1ere à courir seule, je n'aime pas avoir de la compagnie tout bêtement, c'est pourquoi les points suivants sont là.
      Je n'ai pas peur de courir seule pour le moment, juste lorsque je regarde les informations, j'ai la monté de panique mais après ça retombe. Le pire c'est mon mari qui ne supporte pas mes sorties en solitaire.

      Mais le fait de courir à 2 ou plus ne concerne pas que les agressions mais aussi au cas où l'on se blesse (ça arrive souvent et bêtement).

      Supprimer
  2. supers conseils, c'est ce que je ferais si un jour je peux courir (le temps me manque)

    RépondreSupprimer

LinkWinthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...