vendredi 14 novembre 2014

L'arthrose & moi

C'est en regardant Jean-Pierre Pernaut hier au journal de 13h qui a inspiré ce billet.

Depuis mon adolescence, je souffre de gonalgie, traduisez douleur du genou. Les 2 genoux sont touchés et ça ne m'a jamais réellement aidé à reprendre le sport tant que la croissance n'était pas terminée.

Le plus pénible, fut la douleur pendant les grossesses à cause du poids supplémentaire.

L'an dernier, j'en souffre encore et pourtant j'ai accouché de bébé 2 depuis plus de 6 mois, donc je retourne voir le médecin qui me dit que c'est du au passé sportif ... on fait des examens radio et tout et tout.

Bilan : début d'arthrose aux 2 genoux et un autre terme pour dire que j'ai la rotule de "traviole".



L'arthrose Kézako ?

C'est une maladie qui touche les articulations, le cartilage s'effrite, se fissure, disparait. En gros, une dégénérescence du cartilage des articulations et ça ne repousse pas. On peut juste limiter les dégats en perdant du poids, en évitant la sédentarité ou avec des injections...

Le médecin me recommande de reprendre le sport, c'est la seule chose qui apaisera réellement les douleurs puisque j'essaie au plus de limiter les apports en médicament dans mon organisme. Ouais, c'est une préparatrice en pharmacie qui dit ça.
Je fais tout de même des recherches pour trouver des remèdes naturels mais bon grande feignasse que je suis, préparer des remèdes pour moi ça me gonfle.

Je reprends la course à pied ! Bien que c'est le sport qui me fut le moins recommandé. On m'avait dit gym, vélo ou natation.

  • Gym : je déteste, souvenirs de mon 2/20 en STAPS
  • Vélo : je n'en ai pas et je n'ai pas la place d'en stocker un dans l'appartement, bien que je demande à papa Noël de m'en apporter un d'appartement mais Michel ne veut pas 
  • Natation : l'odeur du chlore m'insupporte et faut pouvoir faire garder bébé et à cette époque là, papa commence à peine à être accepté donc un étranger ...


Depuis peu, j'ai découvert la marche nordique. On n'en parle que très peu malheureusement. Je vous en ferais un billet découverte dès que j'aurai fait ma première sortie.

☞ On avance dans le temps, imaginez le bruit de la bande en avance rapide ☜

On arrive à cet été, où j'ai repris officiellement la course à pied et non une sortie de 2 km tous les 2 mois.

J'en sors avec d'horribles douleurs aux genoux, j'ai envie de lacher. Je me dis que oui, la course à pied et à éviter quand on souffre d'arthrose. 
Têtue comme je suis, je me dis que je quitte le goudron et repars sur les chemins, qui mène au 1er trail en août, la Ronde des Fèdas.
Outre le fait que je m'étais abimée le tendon d'Achille, mes genoux continuaient de me faire mal. 

Je dors sur le ventre et le fait de dormir les jambes droites ne faisait qu'empirer la chose.

Après quelques semaines de pause et le fait de travailler les articulations autrement : les exercices tels que la chaise.

Depuis septembre, je ne souffre plus d'aucune douleurs aux genoux, pas faute de les solliciter bien plus qu'avant mais le fait de ne plus les laisser au repos et de muscler les jambes ne me causent plus aucunes douleurs.

Vous aussi, vous souffrez de quelque chose ?
Je sais que certains coureurs souffrent d'ulcère à l'estomac.

Arthrose, maladie de vieux ?
Non !

2 commentaires:

LinkWinthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...